makerbot_mp06591_10_pack_bundle_true_color_1073029

Filament PLA

Le filament PLA pour imprimante 3D est un matériau naturel et compostable, composé d’amidon. Il s’imprime sans plateau chauffant et son utilisation garantit des pièces imprimées de qualité sans contrainte. Naturellement translucide, le fil PLA ou acide polylactique est l’un des plastiques pour imprimante 3D les plus utilisés pour les pièces de démonstration ne nécessitant pas de contraintes mécaniques.

Les bobines PLA s’impriment généralement à basse température (entre 190 et 220°C) et un plateau chauffant n’est pas nécessaire pour son utilisation, cependant une température de 60°C améliorera l’accroche au plateau. Par défaut, le filament PLA en bobine est très peu soumis aux décollement (warping) et se ne déforme pas, ce plastique assure donc des impressions sans perte de dimensions lors du refroidissement.

L’acide polylactique a été le premier à être utilisé sur les imprimantes 3D car il ne dégage pas d’odeur et s’avère parfait dans la majorité des utilisations domestiques : créations d’objets usuels, validation de forme, jouets, maquettisme, modélisme. 

le PLA en bobine s’imprime avec la technologie FDM qui dépose le filament fondu directement sur le plateau de l’imprimante 3D jusqu’à former l’objet complet désiré. 

Divers coloris disponible

Filament ABS

Le filament ABS (Acrylonitrile Butadiène Styrène) est un plastique résistant, particulièrement adapté aux contraintes mécaniques de prototypes fonctionnels et présent dans de nombreux objets du quotidien. Le filament ABS s’imprime sur les imprimantes dotées d’un plateau chauffant afin d’éviter les déformations dûes au refroidissement du plastique lors de l’impression.

Il s’imprime entre 220 et 260°C selon les marques. Outre la résistance mécanique, le thermoplastique fil ABS pour imprimante 3D accepte les grandes variations de température et peut être lissé et poli une fois l’objet imprimé.

Les bobines de filament ABS conviennent pour l’ingénierie, la R&D, et plus globalement dans le prototypage industriel. La propriété recherchée en est la résistance mécanique du prototype imprimé en 3D. L’ABS s’il est soumis à une certaine contrainte va commencer par plier et se déformer avant de casser. Il est donc conseillé tout particulièrement pour les visseries, engrenages, systèmes mécaniques soumis à des forces extérieures.

L’ABS, polymère thermoplastique, via sa résistance aux chocs et sa rigidité, est utilisé dans l’industrie (particulièrement dans l’injection). On retrouve ce plastique dans les coques externes des appareils électroménagers ou encore les jouets (dont les célèbres briques de LEGO), et dans des applications où sa résistance aux chocs est mise à l’épreuve : les répliques d’armes dans le airsoft ou les casques de motos et carrosseries.

Il est possible de le peindre ou encore de le polir aisément.

Divers coloris disponible

Filament CARBONE

Le filament carbone est destiné aux imprimantes 3D FDM et permet de réaliser de nombreuses créations de pièces résistantes : équipements pour drones, robotique, RC & modélisme / maquettisme, automobile, prototypage professionnel.
 
Le carbone est un peu plus lourd que le plastique classique PLA ou ABS mais bien plus léger que le fil métal. Ce filament pourra être utilisé dans de nombreux domaines, il est résistant aux changements de températures et particulièrement efficace dans toutes les applications exigeant une grande résistance mécanique pour un poids réduit. Les bobines de carbone sont composées de fibres de carbone à hauteur de 20% minimum.

Le filament carbone est deux fois plus rigide que le PLA, il possède un allongement avant rupture de 8% à 10%, de plus le fil carbone est sans styrène et donne à vos pièces un aspect noir mate.

Filament NYLON

Le nylon est une excellente matière plastique polyamide pour le prototypage rapide. Il s’imprime à de hautes températures (240°C +) et est sujet aux décollements. 

Largement utilisé dans le domaine textile ou l’industrie automobile pour la réalisation de pièces mécaniques, le nylon est très résistant aux chocs et frottements. Il est aussi flottant et permet donc des utilisations très diverses pour le prototypage rapide et l’impression 3D.

Ces filaments nylon destinés au domaine médical ou à la chirurgie permettent de créer des prothèses, des os, particulièrement recherchés dans les cliniques ou hôpitaux.
Filament PET

Le polyéthylène téréphtalate est un plastique polyester qui compose par exemple les bouteilles plastiques, emballages ou encore les cartes de crédit. Le PET est particulièrement utilisé pour sa résistance lors de l’impression de prototypes fonctionnels en 3 dimensions. 

Il est aussi très transparent (translucide) ce qui lui confère une qualité supplémentaire pour certains projets précis.

Le PETest un plastique qui s’imprime à de hautes températures (250°C environ), il nécessite un plateau chauffant et du spray adhésif ou de la colle pour lutter contre le décollement de la pièce du plateau. Une fois imprimées, vos créations à base de PET seront très solides. Le filament PET est un filament qui possède des propriétés spécifiques, en effet, il est le plus souvent très transparent et laisse en général passer la lumière à 90%, de plus il est peu trouble et pour la majorité des PET, ils sont compatibles avec le contact alimentaire et approuvés par la FDA.

Ce type de filament est très utile dans la création de prototypes tels que des bouteilles plastiques ou encore des contenants alimentaires. Certains PET sont 100% recyclables, ne contiennent pas de Bisphénol A.

Filament METAL et COMPOSITE

Un rendu métal unique pour des objets lourds et brillants, il est possible de poncer, peindre, patiner les pièces imprimées en 3D pour avoir un aspect parfait sur les impressions. Associée à du plastique, la poudre de métal qui compose le filament donne aux objets imprimés l’aspect métallique recherché.
 
Le filament cuivre est simple à imprimer et donne un aspect « rouille » au prototype une fois imprimé et poli ou poncé.
Le filament métal bronze s’imprime avec des réglages classiques, pour avoir un rendu telle une statue, il suffit simplement de poncer ou polir l’impression et d’appliquer ensuite de la patine pour lustrer l’objet imprimé.